the thinker statue

Le psychologue

Le psychologue, catégorie professionnelle dont je fais partie, est un professionnel ayant obtenu un Master Professionnel (anciennement DESS), délivré au bout de 5 ans d’étude minimum et complété par une expérience pratique. Il s’agit d’un titre qui est protégé par la loi du 25 juillet 1985.

Les psychologues, au même titre que les médecins, les kiné, les ostéo, etc. doivent s’inscrire sur un registre auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS, anciennement DDASS) dans le département dans lequel ils exercent. L’ARS délivre alors un numéro ADELI permettant aux patients de vérifier facilement si le professionnel est habilité à exercer et dans quelle spécialité.

Le psychologue est soumis au code de déontologie des psychologues qui implique une mise à jour régulière des connaissances et un travail continu sur la pratique.

Sa fonction est de comprendre l’ensemble des éléments participant à la problématique du patient et d’apporter un éclairage extérieur lui permettant de pouvoir modifier s’il le souhaite ses pensées et/ou comportements en fonction de la situation. Son travail est avant tout un travail d’écoute.

Il existe plusieurs catégories de psychologues selon qu’ils s’intéressent à la dynamique de groupe et à l’Homme en société (psychologue social), au changement dans le fonctionnement psychologique en fonction du développement au cours de la vie (psychologue du développement), au fonctionnement psychique sain ou pathologique (psychologue clinicien), au fonctionnement mental en lien avec les structures cérébrales (neuropsychologue)… Selon leur spécialisation, ils utilisent des méthodes d’intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées.

Le psychologue n’est pas un médecin et il ne peut donc pas prescrire de médicaments. Sa pratique n’est pas non plus remboursée par la sécurité sociale mais aujourd’hui, de plus en plus de mutuelles prennent en charge une partie des frais. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’elles.

Mon numéro ADELI est le 069314037 enregistré auprès de l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur. Je suis titulaire d’un Master Professionnel en Psychologie Clinique et Psychopathologie. Je suis également titulaire d’un Master Recherche spécialité Cognitions et Langage et je possède un Doctorat en Psychologie Clinique. Attention : avoir un doctorat me confère le titre de docteur en psychologie ce qui signifie que j’ai complété ma pratique par un cursus avancé de recherche en psychologie, mais n’ayant pas fait d’études de médecine, je ne peux en aucun cas prescrire des médicaments.

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin qui au cours de son cursus s’est spécialisé en psychiatrie. En tant que médecin, c’est le seul « psy » à pouvoir éventuellement prescrire des médicaments. C’est également le seul pour lequel vous pouvez prétendre à un remboursement de la Sécurité Sociale même si aujourd’hui, beaucoup de mutuelles proposent des remboursements partiels d’un certain nombre de consultations pour les autres professionnels de la psychologie. Vous pouvez donc vous rapprochez de vos mutuelles pour obtenir cette information.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute est un professionnel dont le titre a été promulgué dans un décret datant du 20 mai 2010 et modifié pour être précisé le 07 mai 2012.

Ce professionnel soigne les difficultés psychiques que peuvent rencontrer ses patients au moyen de différentes techniques apprises lors de formations. Celles-ci sont nombreuses, certaines ayant apporté les preuves de leur efficacité et d’autres non. Il est ainsi vivement recommandé de bien vérifier l’orientation théorique et le parcours professionnel du thérapeute que vous souhaitez consulter.

Les psychiatres et les psychologues peuvent faire usage de ce titre sans avoir à suivre de formation supplémentaire à leur formation théorique et pratique initiale.

En revanche, les médecins non-psychiatres, les psychanalystes et autres professionnels n’appartenant à aucune des catégories précédentes doivent obligatoirement suivre diverses formations complémentaires et avoir effectué un stage plus ou moins long selon les profils concernés afin de pouvoir prétendre à ce titre.

Le psychanalyste

Le psychanalyste est une personne ayant suivi une formation dispensée dans une école de psychanalyse (freudienne, jungienne, lacanienne, kleinienne, etc.) complétée par une analyse personnelle supervisée par un psychanalyste membre d’une société de psychanalyse.

La psychanalyse ne représente qu’un des courants théoriques de la psychologie et ne constitue pas à elle seule l’ensemble de la psychologie. Il s’agit également d’une méthode thérapeutique qui opère un travail en profondeur chez le patient en s’intéressant entre autres à ses mouvements inconscients.

A noter : le psychanalyste peut être médecin ou psychologue mais il peut aussi n’être ni l’un, ni l’autre. Il est donc important de vous renseigner au préalable sur le psychanalyste que vous souhaitez rencontrer.

Le praticien en psychologie

Le praticien en psychologie n’est ni psychologue, ni psychiatre, ni psychanalyste, ni psychothérapeute au regard de la loi.

Il est également connu sous d’autres appellations dont la liste suivante n’est pas exhaustive : psycho-praticien, psycho-conseiller, conseiller en santé mentale, coach de vie, psycho-analyste…

Le psycho-praticien, formé aux psychothérapies de manière plus ou moins légitime, selon le sérieux et l’éthique des directions proposant les enseignements, ne répond pas aux critères définis par le décret de mai 2010 ni à sa modification de 2012 autorisant l’usage du titre de psychothérapeute.

De fait, si vous souhaitez consulter un psycho-praticien, une fois encore, la prudence est de mise puisque vous pourriez tout aussi bien tomber sur un thérapeute sérieux et bien formé que sur un charlatan.